DES CADRES MOZAMBICAINS EN FORMATION A SONGHAÏ POUR MIEUX VALORISER LE POTENTIEL AGRICOLE DE LEUR PAYS

11 cadres du ministère de l’agriculture et de la pêche au Mozambique, étaient en formation du 05 au 16 juin dernier au Centre Régional Songhaï à Porto-Novo. Envoyés par l’organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture FAO, ils sont venus découvrir le modèle de ville rurale verte de Songhaï et renforcer leur capacité technique en matière de production piscicole. Un objectif largement atteint, puisque les stagiaires sont repartis avec plein d’idées pour impacter positivement le développement dans leur pays.

La République du Mozambique est un pays de l’Afrique de l’Est très riche avec d’énormes potentialités agricoles. Cependant, le pays ne dispose pas de techniciens supérieurs avec les compétences requises pour valoriser « effectivement et efficacement » toutes ces ressources, afin de lutter contre la famine et la pauvreté au sein des populations. Pour y remédier, l’organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture FAO, en accord avec le gouvernement mozambicain, a mis en place un programme spécial de renforcement de capacité des techniciens dans chaque province du pays. C’est dans ce cadre que onze d’entre eux ont séjourné du 05 au 16 juin 2017 au Centre Songhaï Ouando à Porto-Novo au Bénin. Ils ont été outillés essentiellement en techniques de production piscicole, et sont repartis très heureux des notions acquises à Songhaï. Ils l’ont fait savoir au cours de la séance de synthèse qu’ils ont eue avec le responsable du département de la formation à Songhaï, le vendredi 16 juin dernier, peu avant leur départ. Domingos Da Costa Xavier, technicien de contrôle au ministère, expliquera notamment à cette occasion, que la formation à Songhaï était « indispensable » pour eux en ce sens qu’elle repose fondamentalement sur la pratique. Ce qui n’est pas le cas en Mozambique où l’enseignement est basé principalement sur la théorie.

En venant alors à Porto-Novo, ils avaient en cœur, deux préoccupations à savoir « la technique de pêche des alevins et la fabrication des aliments pour poisson ». Mais ils en ont appris bien au-delà, au terme de la formation et ont dit toute leur reconnaissance à l’endroit des différents acteurs qui ont rendu possible leur arrivée à Songhaï ; il s’agit de la FAO, du ministère mozambicain de l’agriculture et du Centre Songhaï.

Nous contacter

CENTRE SONGHAI REGIONAL
Route de Ouando
Porto-Novo (République du Bénin)
01 BP 597 Porto-Novo
Tél : +229 20 24 60 92 / 62 52 92 80
Fax : +229 20 24 72 50

Newsletter

Communauté