FIN DE FORMATION AU CENTRE SONGHAÏ: LA FAO ENVOIE 40 AGRO-ENTREPRENEURS AFRICAINS EN MISSION

La formation des formateurs de trois semaines initiée par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (Fao) au profit de quarante jeunes entrepreneurs agricoles de onze pays africains s’est achevée, ce mercredi 28 mars, au Centre Songhaï de Porto-Novo. Les participants ont reçu leurs parchemins avec l’engagement de mettre les notions théoriques et pratiques acquises au service du développement de l’agrobusiness sur le continent.

Quarante jeunes producteurs agricoles provenant de la Côte d’Ivoire, du Nigeria, du Mali, du Rwanda, du Tchad, de la Zambie, du Kenya, de la République démocratique du Congo, du Cameroun, du Ghana et du Bénin seront désormais sur le terrain pour contribuer à l’essor de l’agriculture et l’autosuffisance alimentaire du continent africain. Par le biais de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (Fao), ils ont été formés pendant trois semaines au centre régional Songhaï. Ils sont des formateurs chargés de partager dans leurs pays respectifs les connaissances théoriques et pratiques acquises pour intensifier durablement la production agricole à travers un système intégré couvrant les cultures, la pisciculture, l’élevage et la bioénergie. 

Cette session de renforcement de capacités s’insère dans le cadre du mécanisme d’appui au programme multipartenaire de la Fao. Elle vient en appui aux efforts des pays bénéficiaires pour créer un réseau de formateurs capables de promouvoir la performance de chefs de micro et petites entreprises et de coopératives dans le domaine agricole afin d’être compétitives sur les différents marchés. 
Pour le représentant du représentant résident de la Fao au Bénin, Jean Adanguidi, son institution est très fière, comme ce fut d’ailleurs le cas pour toutes les autres promotions, d’avoir offert cette opportunité exceptionnelle aux lauréats pour leur permettre d’améliorer leur savoir-faire pour devenir davantage des pionniers, des agents de changement socioéconomique dans leurs communautés respectives. « J’ose croire qu’avec cette immersion de trois semaines au centre régional Songhaï, vous allez devenir de vrais entrepreneurs capables de stimuler le progrès économique dans vos communautés en pratiquant et en vulgarisant les connaissances pour une agriculture intégrée, innovante et durable », espère le fonctionnaire onusien qui a officiellement cloturé la formation. Jean Adanguidi a remercié le Centre régional Songhaï, un centre d’excellence reconnu par les Nations Unies, pour son accueil et son expertise dans la formation des quarante jeunes entrepreneurs agricoles.

Pour une agriculture durable

Le représentant du directeur du Centre régional Songhaï, Justin Lèkoto, témoigne sa gratitude à la Fao pour ce partenariat croissant entre les deux institutions visant notamment à développer l’Afrique par l’agriculture et à enrichir et nourrir les Africains par une agriculture intégrée et durable. Il loue l’initiative de la Fao qui fait de sa priorité la formation du capital humain permettant d’inscrire les jeunes producteurs agricoles dans la ligne d’une prise en charge de leur propre destin, en leur donnant des outils appropriés pour faire face aux grands défis du développement économique durable de la communauté africaine. « Vous êtes des ambassadeurs du Centre Songhaï et de la Fao et vous allez promouvoir et mettre en pratique les connaissances que cette formation vous offre, avec vous et à travers vous, le vent du développement de l’Afrique va souffler plus fort et avec succès », indique le représentant du directeur du Centre régional Songhaï. 
Un challenge que promettent de relever les participants par la voix de leur porte-parole, Hannah Nammondo Mbua Esué, qui se réjouit de la qualité de cette formation leur ayant permis d’apprendre une autre façon de faire l’agriculture, l’agriculture biologique et économique. Laquelle prend en compte les chaînes de valeurs telles que la production végétale, la production animale, la pisciculture, la transformation agro-alimentaire, la nutrition animale et les nouvelles technologiques. « A partir de maintenant, nous vous assurons que nous sommes équipés et prêts à relever les défis de l’innovation et du succès de nos entreprises respectives à travers une nouvelle pratique de l’agriculture », s’engagent les quarante stagiaires pour rassurer la Fao et le centre Songhaï.

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau

29 Mar 2018, Centre Songhaï

Source : http://www.lanationbenin.info/index.php/societe-2/146-societe/15590-fin-de-formation-au-centre-songhai-la-fao-envoie-40-agro-entrepreneurs-africains-en-mission

Nous contacter

CENTRE SONGHAI REGIONAL
Route de Ouando
Porto-Novo (République du Bénin)
01 BP 597 Porto-Novo
Tél : +229 60 93 33 34 / 62 52 92 80
Fax : +229 20 24 72 50

Newsletter

Communauté